Comptes rendus de colloques

congres-de-la-societe-de-criminologie

Conférences de partenaires de la Chaire UNESCO
Lors du Congrès, les personnes participantes ont eu l’occasion d’assister, notamment, aux conférences suivantes offertes par des partenaires de la Chaire UNESCO :
Portrait provisoire de l’éducation dans les établissements de détention de juridiction provinciale du Québec, de Geneviève Perreault, professeure au Cégep Marie-Victorin

Présentation GPerreault

L’enseignement collégial en milieu carcéral, une approche gagnante dans le parcours des personnes détenues – Le modèle éducatif du Cégep Marie-Victorin en milieu carcéral

Brigitte Sauvageau, API du Cégep Marie-Victorin à l’établissement Cowansville

Yvette Grenier, enseignante en philosophie durant quinze ans pour le Cégep Marie-Victorin en milieu carcéral et auteure de l’essai Une enseignante en milieu carcéral – l’éducation, la clé de la réinsertion sociale

Luc Barsalou, conseiller pédagogique responsable des programmes d’enseignement collégial du Cégep Marie-Victorin en milieu carcéral

Communication Société de crimino-VF

 

37e Congrès de la Société de criminologie organisée en partenariat avec la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison. Ce congrès qui a pour thème : Pour une justice éclairée et une insertion sociale réussie. L’éducation et la criminologie; des leviers d’action, s’est tenu dans la région de Québec du 28 au 30 octobre 2015. Cette association entre la Société de criminologie du Québec et la Chaire UNESCO constitue une première où « l’Éducation » au sens large est le thème central du Congrès de la Société de criminologie du Québec.

Nous souhaitons remercier les organisations suivantes pour leur appui financier : Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) Commission canadienne pour l’UNESCO (CCU) qui nous ont permis d’inviter des personnes conférencières du Québec, du Canada et tout particulièrement de l’international. Nous tenons également à remercier les personnes conférencières invitées par la Chaire UNESCO et le soutien des bénévoles qui ont contribué à la réussite de l’événement. Enfin, un merci aux membres du conseil d’administration de la Société de criminologie qui ont choisi le thème de l’éducation pour le 37e Congrès ainsi qu’aux membres du comité organisateur de ce Congrès.

Voici les diverses activités de la Chaire UNESCO dans le cadre du Congrès de la Société de criminologie du Québec que vous pouvez consulter en cliquant sur les liens suivants : soit pour des textes de conférences et captation vidéo des conférences et des ateliers.

• Mot de présentation du président du comité directeur de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison et directeur général du Cégep Marie-Victorin Monsieur Sylvain Mandeville

• Conférence d’ouverture de Madame Michèle Stanton-Jean, M. A., M. Ed., LL. D. Ph. D. Sciences humaines appliquées – option bioéthique, Chercheure invitée à Faculté de droit – Centre de recherche en droit public – Université de Montréal, Présidente de la commission d’enquête sur la formation professionnelle et socioculturelle des adultes – Commission Jean de 1980-1982 et représentante du gouvernement du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada à Paris auprès de l’UNESCO de 2011 à 2014
« Le droit de l’éducation dans les prisons. Sa légitimité́ et sa pertinence selon l’UNESCO et la Commission Jean »

Michelle Stanton-Jean

• Conférence de Monsieur Paul Bélanger, professeur en Sciences de l’Éducation, Président du Comité scientifique de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison, directeur du Centre de recherche et de développement sur l’éducation permanente (CIRDEP) et directeur de l’Observatoire Compétences-Emplois (OCE) UQÀM
« L’enjeu de l’éducation dans les prisons; certes un investissement rentable, mais beaucoup plus »

monsieur

• Témoignages « L’éducation, une rencontre vers la liberté » animé par Monsieur Jean-Pierre Simoneau, directeur des opérations de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison et conseiller pédagogique au Cégep Marie-Victorin. Témoignages de trois étudiants.

Jean-Pierre Simoneau, directeur des opérations de la Chaire

Jean-Pierre Simoneau, directeur des opérations de la Chaire

• Atelier État de la situation de l’éducation en prison en Amérique du Nord
« L’éducation en prison une rencontre vers la liberté » animé par Monsieur Jean-Pierre Simoneau

Descriptif : « L’Éducation en prison une rencontre vers la liberté » traitera notamment de la réalité des autochtones dans les pénitenciers au Canada et des enjeux liés à ces réalités. La conférence permettra de prendre connaissance de résultats de recherches qui démontrent les impacts positifs de l’éducation en prison pour la réinsertion sociale pour les détenus. Personnes conférencières : Canada, Ottawa, Danika Billie Littlechild, avocate au sein de la nation crie Ermineskin en Alberta. Première femme autochtone nommée au Bureau du Comité exécutif de la Commission canadienne pour l’UNESCO au poste de vice présidente de la Commission canadienne pour l’UNESCO (CCU). |Canada, Ottawa, Mark Nafekh, directeur exécutif de l’Évaluation au Service correctionnel du Canada. Membre du comité directeur de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison.| Etats-Unis, Maryland, Stephen J. Steurer, directeur exécutif à l’Association correctionnel éducation, Elkridge au Maryland et professeur adjoint de criminologie à l’université du Maryland. Membre du comité scientifique de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison.

• Atelier Approches internationales en matière d’éducation en prison – Afrique, Amérique du Sud « L’éducation en prison une rencontre vers la liberté » animé par Monsieur Jean-Pierre Simoneau

Descriptif : « L’Éducation en prison une rencontre vers la liberté » portera sur les thèmes suivants :

• La reconnaissance politique de l’éducation en prison dans votre pays.

• Un exemple d’une pratique innovante de l’éducation en prison la vie.

Des chercheurs et praticiens membres du comité scientifique ou partenaires de la Chaire UNESCO de certains pays à travers le monde feront état de l’éducation en prison dans leur pays respectif. Certaines présentations seront en anglais et appuyées par une brève présentation PowerPoint en français pour faciliter la compréhension de tous.

Conférencier membre du comité scientifique de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison : Maroc, Casablanca, |Azzedine Belmahi, coordonnateur et membre du conseil d’administration de la Fondation Mohammed VI Pour la réinsertion des détenus. Conférencières partenaires de la Chaire UNESCO : Brésil, Sao Paulo, Mariângela Graciano, chercheure à l’Université Fédérale de São Paulo – Département de l’Éducation. | Dakar, Sénégal, Mame D. Bousso Ndiaye fondatrice et directrice exécutive de Solidarité Active.

• Reconnaissance de la Fondation Mohammed VI par Monsieur Azzedine Belmahi du Maroc lors de la remise d’une médaille honorifique au titulaire de la Chaire UNESCO, M. Jean-Pierre Miron, au président du Comité scientifique de la Chaire UNESCO, M. Paul Bélanger, ainsi qu’au direction des opérations, M. Jean-Pierre Simoneau.

• Échanges avec les conférenciers invités par la Chaire UNESCO sur le thème de l’éducation en prison autour des questions suivantes : Comment peut-on impliquer et donner une voix aux personnes judiciarisées et aux enseignants en milieu carcéral dans le développement des programmes d’éducation en prison? Comment s’assurer d’offrir les meilleures conditions pour les personnes judiciarisées afin qu’elles choisissent l’éducation pendant leur incarcération et durant leur libération conditionnelle pour assurer la réussite de la réinsertion? avec les personnes conférencières : Azzedine Belmahi du Maroc, Danika Billie Littlechild du Canada, Mariângela Graciano, du Brésil, Mark Nafekh du Canada, Mame D. Bousso Ndiaye du Sénégal, Stephen J. Steurer des États-Unis, invitées par la Chaire UNESCO. À l’animation, MM. Paul Bélanger, président du Comité scientifique de la Chaire UNESCO et Jean-Pierre Simoneau, directeur des opérations de la Chaire UNESCO

Pour consulter la brochure « Les conférenciers internationaux de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison dans le cadre du 37e Congrès de la Société de criminologie du Québec » regroupant des textes des personnes conférencières du Québec, Canada et de l’international invités par la Chaire UNESCO portant sur leur vision des grandes tendances et enjeux internationaux de la recherche dans le domaine de l’éducation en prison de leur pays respectif, cliquer ici.

Brochure

Vous pouvez consulter les textes de présentation des personnes conférencières invitées par la Chaire UNESCO.

Azzedine Belmahi, Maroc
Danika Billie Littlechild, Canada
Mame D. Bousso Ndiaye, Sénégal
Mariângela Graciano, Brésil
Mark Nafekh, Canada
Stephen J. Steurer, États-Unis

 


 

Présentation de Mme Michelle Stanton-Jean à l’occasion de la Rencontre des Chaires UNESCO du Canada et de la 54e Assemblée générale annuelle de la Commission canadienne pour l’UNESCO à Victoria DISCOURS MME JEAN_FR

Mme Danika Billie Littlechild est la première femme autochtone à être élue à titre de vice-présidente de la Commission canadienne pour l’UNESCO. Elle fut membre de la Commission jeunesse et elle est conseillère juridique à International Indian Treaty Council. La présentation de Mme Littlechild portait sur la réciprocité, la réconciliation et la participation aux processus et aux décisions en tant qu’éléments essentiels pour favoriser des relations efficaces et enrichissantes entre les peuples autochtones, l’UNESCO et le Canada. M. Simoneau a profité de cette tribune pour parler des exclus parmi les exclus, soit la surreprésentation et la surpopulation des autochtones dans les pénitenciers fédéraux de l’Ouest canadien. Comment expliquer que les autochtones dépassent maintenant la population blanche en milieu carcéral dans l’Ouest canadien?

Être sensibilisé aux difficiles conditions de vie est une première étape pour un rapprochement. La Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison a invité Mme Billie Littlechild à échanger des informations sur l’éducation dans une perspective de collaboration commune. Par ailleurs, les Chaires UNESCO du Canada, dont celles de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), ont exprimé leur volonté d’appuyer la création d’une Chaire UNESCO autochtone.

Pour plus d’information, consulter le site Web de la Commission canadienne de l’UNESCO