Des nouvelles de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison

La Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison est heureuse d’annoncer sa reconduction par l’Unesco pour une période de quatre ans, soit jusqu’en janvier 2023. Elle est également maintenant dotée d’un fonds récurrent du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec.

Forte de ces encouragements, la Chaire accueille deux nouvelles recrues, Véronique Béguet (co-titulaire Rayonnement et partenariats) et Frédérick Armstrong (co-titulaire Recherche).

Véronique Béguet est détentrice d’un Ph. D. en anthropologie de l’Université Laval et d’un post-doctorat interdisciplinaire en santé mentale. Elle a travaillé douze ans en recherche sociale dans le réseau de la santé en Instituts universitaires, centres de recherche et organisme communautaire, avec des populations vulnérables (notamment en santé mentale). Elle a assuré la direction d’un axe de recherche d’un établissement, la coordination de projets et a réalisé ou participé à un total de sept recherches académiques et participatives, en grande partie sur les perspectives des utilisateurs de services et sur les collaborations entre les différents acteurs.

Frédérick Armstrong détient un Ph. D. en philosophie de l’Université McGill. Récipiendaire de la Bourse Joseph-Armand Bombardier du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, ses recherches sur les politiques publiques multiculturelles l’ont amené à s’intéresser aux populations et groupes vulnérables ainsi qu’au concept même de vulnérabilité tel qu’il est utilisé dans l’élaboration de politiques publiques.